En écrivant cet article, je sais d’avance que je ne vais pas me faire des amis en donnant mon avis sur Monument Valley.
Lors de mon premier road trip en 2011, je suis passé par Monument Valley, le soit disant symbole de l’ouest Américain.

J’avoue que la première fois que l’on débarque aux Etats-Unis pour parcourir l’ouest Américain, Monument Valley peut paraitre impressionnant, splendide, voir grandiose…
Ce sentiment est ce que j’appelle, l’effet première fois, qui s’estompe rapidement lorsque l’on visite d’autres parcs beaucoup plus sauvages, moins surpeuplés et nettement moins médiatisés.

Bon ok, j’avoue que le panorama depuis la terrasse du visitor center est sympa, on peut observer West Mitten Butte, East Mitten Butte et Merrick Butte.
Quoi qu’il en soit, je pense que Monument Valley est vraiment surcoté par rapport à son voisin Valley of the Gods.
Monument Valley est une usine à touristes, blindée de monde, tout est payant, parking, entrée du parc, Valley Drive et j’en passe.
Même le Pass America The Beautiful n’est pas accepté, certains me diront, « normal, tu es en communauté indienne », même constat pour visiter Antelope Canyon.

Valley of the Gods

A la différence de Monument Valley, ici, vous serez seul au monde car les touristes zappent ce parc pour se concentrer sur Monument Valley, pourtant si vous arrivez en provenance de Moab par la 163S, il vous suffit de bifurquer sur une piste intitulée Valley of the Gods Road pour rentrer dans le parc.
Cette piste fait une boucle de 17 miles et permet de rattraper la 261.
Je vous conseille d’avoir un 4×4 pour rouler en toute tranquillité car la route est parfois endommagée à certain endroits, mais vous verrez, c’est vraiment que du bonheur de pouvoir « écouter le silence »…

valleofthegods-8 valleofthegods-7 valleofthegods-5 valleofthegods-3 valleofthegods-2 valleofthegods-1

Monument Valley

MonumentValley-8 MonumentValley-7 MonumentValley-6 MonumentValley-5 MonumentValley-3 MonumentValley-2 Monument-Valley