L’exploration d’une ville et de ses quartiers en profondeur peut vite devenir un must pour tout voyageur.
Les quartiers rouges du monde sont colorés, exaltants, extraordinairement sordides et irrésistiblement tentants pour un certain type de voyageurs.

Des allées de Bangkok, aux ruelles bien éclairées d’Amsterdam, l’industrie du sexe a laissé une marque indélébile sur certaines des destinations les plus populaires de la planète.
Si vous êtes prêt à plonger dans ces terrains de jeu érotiques internationaux  ou si vous voulez simplement les observer en spectateur curieux, voici sept des meilleurs quartiers rouges au monde.

De Wallen à Amsterdam aux Pays-Bas

red-light-district-amsterdam

En tant que quartier rouge le plus célèbre au monde, le De Wallen d’Amsterdam place la barre très haut.
Il n’est pas simplement beau grâce à ses canaux bordés d’arbres et ses maisons, il est également étonnamment sûre. La réglementation gouvernementale maintient la zone aussi propre et pure qu’un quartier dédié au sexe pourrait être. Bien qu’Amsterdam ait fait des efforts pour nettoyer son image, les maisons éclairées de rouge, les sex-shops et les peep-shows de De Wallen ont capturé le regard de nombreux visiteurs.

Kabukichō à Tokyo au Japon

Kabukicho-Tokyo

Le Japon est bien connu pour ses excentricités (certaines plus charmantes que d’autres), et son plus grand quartier rouge ne fait pas exception.
Kabukichō, situé dans le centre de Tokyo, s’adresse plus aux locaux qu’aux étrangers.
Les clubs embrassent tous les goûts particuliers du Japon, des bars d’hôtesse, aux hôtels à thème, au karaoke nu, aux poupées sexuelles rentables.
Le sexe payant est techniquement illégal, mais tout et n’importe quoi se passe sous les néons de Kabukichō.

Reeperbahn à Hamburg en Allemagne

Reeperbahn-Hambourg

Le Reeperbahn a la particularité d’être à la fois le quartier rouge de Hambourg et l’un de ses deux meilleurs quartiers de vie nocturne.
Certaines parties du quartier regorgent de restaurants, de boîtes de nuit, de bars et de théâtres.
Ailleurs, des clubs de strip-tease, des sex-shops et un sex-museum dominent la scène.
L’action la plus hardcore se passe sur la Herbertstraße, où les prostituées attirent les clients potentiels derrière les fenêtres.
La rue est cloisonnée pour ne pas offenser les mineurs et les âmes sensibles.

Patpong à Bangkok en Thailande

Patpong-Bangkok

Beaucoup de touristes ont testé leur courage à Patpong, l’un des deux quartiers rouges les plus célèbres de Bangkok. La zone était autrefois une plantation de bananes avant que l’afflux de troupes américaines dans les années 1960 a suscité le désir de «divertissements» assez salaces.
Aujourd’hui, tous les stéréotypes que vous avez entendu parler à propos de la Thaïlande se retrouvent à Patpong.
Voici ce que l’on trouve à Patpong, Gogo danseuses, cabarets ladyboy, salons de massage ainsi que de nombreux étalages qui vendent toute la gamme de sextoy.

Pigalle à Paris

Pigalle-Paris

Le quartier Pigalle de la ville abrite le Moulin Rouge, qui propose un service de dîner complet et un spectacle sans être obscène. Picasso, Van Gogh et Toulouse-Lautrec ont tous vécu ou travaillé dans ce quartier de la capitale, ajoutant une touche supplémentaire de culture à ce quartier de Paris.
Comme dans tous les Red light district, on y trouve des sex-shops, des clubs de striptease, des peep-shows, et le musée érotique.

Zona Norte à Tijuana au Mexique

Zona-Norte-Tijuana

La vie nocturne de Tijuana est bien connue pour toutes ses dérives, mais aucune des offres de divertissement de la ville n’est plus légendaire que son industrie adulte.
Zona Norte abrite Adelitas, qui est non seulement le plus grand bordel à Tijuana, mais aussi le bordel le plus grand et le plus ancien en Amérique du Nord.
Tijuana est une «zone de tolérance», ce qui signifie que la prostitution est légale et que les clubs doivent se conformer à la réglementation sanitaire.
En plus des maisons closes établies, des prostituées appelées paraditas font de la publicité dans les rues et font partie de l’histoire culturelle de Tijuana.

Villa Tinto à Anvers en Belgique

Villa-Tinto-Anvers

Même un pays connu pour ses gaufres et son son chocolat de renommée mondiale a son côté obscure.
Là encore, il est presque difficile de qualifier de «minable» le quartier rouge d’Anvers.
Le Schipperskwartier est une zone de tolérance à trois pâtés de maisons qui offre un moyen élégant, ordonné et civilisé de satisfaire vos désirs.
Son joyau est la Villa Tinto, bordel surnommé «le bordel le plus high-tech d’Europe». Parmi ses commodités, on trouve des coffres-forts, un scanner biométrique pour identifier les travailleurs, un poste de police sur place et un bouton de panique sous les lits permettant d’assurer la sécurité des filles.

Laissez moi un commentaire